Logo Peef

×
🏠 Accueil 📚 Tutoriels 👨🏽‍💻 Formations 🙋‍♂️ Communautés 👑 Premium
À propos de Peef Conditions d'utilisation Envoyez un feedback Sessions de mentorat Offres Premium
Créer un compte Se connecter
Open CaParleDev

Le salaire des développeurs au Cameroun

nasser 12/05/2021 (19:44) GMT

Aujourd'hui je vais toucher à un domaine qui fait couler beaucoup d'encre et de salives chez les développeurs au Cameroun : il s'agit comme vous le savez du salaire.

En effet, beaucoup se plaignent du fait qu'on ne paye pas bien les développeurs, que les développeurs ne sont pas considérés à juste titre, que certains freelances (qui auraient faim) tuent le marché avec des prestations de moins en moins chères et j'en passe.

Avant de continuer j'aimerais précisé que cet article a été co-écrit avec jefcolbi (ici son compte twitter). Jeff est développeur Python et Organizer de la communauté PythonCM à Yaoundé.

D'abord, c'est quoi le salaire

De manière simple, le salaire est la récompense qu'on obtient lorsqu'on a fait un travail ou service, c'est en quelque sorte la rémunération d'un travail ou service.

Un salaire est toujours négocié entre le prestataire et son client (si on est freelance ou entreprise de services) ou entre un employé et son employeur. De ce fait, on peut en déduire qu'un salaire fait toujours partie du budget d'une entreprise ou d'un projet.

Le salaire du développeur au Cameroun dépend de sa valeur sur le marché

Au Cameroun, je peux affirmer que chaque développeur est payé en fonction de sa valeur sur le marché. Malheureusement, cette valeur ne dépend pas des diplômes mais plutôt de ce qu'on sait faire et du nombre d'années d'expériences. Si un employeur se rend compte que tu es un diplômé qui n'a pas une réelle expérience professionnelle, sois sûr que ton salaire va en dépendre.

Je m'explique

Nas est un jeune diplômé sorti fraîchement de l'école. Il est ingénieur Bac+5, il vient d'obtenir son premier CDI après quelques stages académiques qu'il a fait ça et là pour présenter ses différents mémoires. Il n'a aucun projet personnel ou professionnel qui prouve son expérience. Puis, on se rend compte en entretien technique que lors de ses différents stages, il était un << tâcheron >>. Son rôle était tout simplement d'assister l'équipe dans la rédaction de la documentation ou de coder quelques modèles de la BD sous la supervision d'un aîné. Il n'est pas autonome et ne maîtrise pas les techniques de travail collaboratif. C’est ainsi que lors de la négociation du salaire, on lui propose 100 000 FCFA au lieu des 350 000 FCFA qu'il espérait parce que d'après lui, il est ingénieur. Il rentre à la maison et commence à crier sur tous les toits qu'on ne paye pas bien, que les développeurs ne sont pas respectés etc...

Nas a-t-il raison ?

Tout d'abord, Nas doit savoir que s'il vient de sortir de l'école sans expérience professionnelle alors il doit commencer au plus bas de l'échelle. Il ne peut pas sous prétexte d'être un ingénieur BAC+5 exiger un salaire qui ne sied pas à ses compétences, ça serait injuste. Il a beaucoup à apprendre. Avec le temps il gagnera en expérience et l'argent suivra.

Le salaire du développeur au Cameroun dépend du montant du projet

Il faut avouer que la plupart des entreprises de développement logiciel ici au Cameroun payent sur la base du budget des différents projets.

Parfois il arrive que le projet ait été mal estimé. Conclusion : on se retrouve avec un projet costaud dont le petit budget inclut pour la plupart du temps le salaire du ou des dev qui vont travailler dessus, sans compter les autres personnes qui vont y travailler. Tu es d'accord avec moi qu'un tel projet n'assure pas un bon salaire pour le dev, surtout s'il est freelance.

D'autres parts, il faut avouer que beaucoup de clients ne payent pas vraiment les coûts d'implémentation des projets à leurs justes valeurs. Au Cameroun, facturer un projet de développement logiciel à certains clients à partir de 3 millions par exemple est vue par ce dernier comme une extorsion sous prétexte qu'il y'aurait des outils gratuits en ligne qu'on peut réutiliser et j'en passe. Du coup, l'entreprise prestataire, elle, recrute un développeur qui prendra un salaire bas à cause des coûts liés au projet et de la marge bénéficiaire qu'elle veut se faire.

L’économie numérique est embryonnaire

Disons le clairement, l’économie numérique et technologique est embryonnaire au Cameroun. L'écosystème local est constitué en grande partie de start-ups. Et qui dit startup dit faible capital financier.

Les grandes entreprises locales telles que Orange Cameroun ou Afriland First Bank payent bien leurs développeurs. Mais tous ne peuvent pas travailler dans ces entreprises. La majorité des développeurs doivent donc travailler dans des start-ups ou dans des moyennes entreprises. Bref dans des PME, voire TPE.

En effet, il faut alors comprendre que les salaires dans une startup augmentent avec le capital de cette dernière; or le taux d’adoption des solutions et services locaux par la population reste bas et donc le manque de recettes fait en sorte que les PME survivent au lieu d’évoluer.

Une startup avec un capital de 4 millions/an ne peut donc pas se permettre de payer ses 3 développeurs à plus de 100 000 FCFA. Ce serait la banqueroute assurée.

Pour que les développeurs reçoivent de meilleurs salaires venant des entreprises locales, il faut que celles-ci grandissent et pour grandir il faut faire des bénéfices ou recevoir des financements. Pour faire des bénéfices il faut avoir une clientèle, une bonne clientèle.

En d’autres termes, pour que les développeurs soient mieux payés, il faut augmenter la consommation locale et les investissements.

A partir de combien dirait-on qu’un développeur est bien payé au Cameroun ?

Vu les coûts de la vie au Cameroun en ce qui concerne l’alimentation, le logement, le divertissement, et la communication, etc… je dirai qu’en 2021, un développeur peut bien vivre a partir de 250 000 F net de salaire par mois s’il est dans les villes comme Douala ou Yaoundé. Avec le temps et l'expérience, il peut aller jusqu'à 500 000 F, tout dépend de l’entreprise et des projets sur lesquels il travaille.

En conclusion

La problématique des salaires des développeurs est très compliquée au Cameroun. Néanmoins, un développeur qui apporte de la valeur peut être très bien payé. Il faut tout simplement être patient et avoir la compétence qu’on mérite. D’autres parts, les développeurs fraîchement sortis de l'école qui n’ont pas une bonne expérience professionnelle devraient d’abord se focaliser sur la recherche de la compétence pour espérer avoir un bon salaire. C’est la réalité, nous passons tous par là.

 


Veuillez-vous connecter pour poster un commentaire