Logo Peef

×
🏠 Accueil 📚 Tutoriels 👨🏽‍💻 Formations 🙋‍♂️ Communautés 👑 Premium
À propos de Peef Conditions d'utilisation Envoyez un feedback Sessions de mentorat Offres Premium
Créer un compte Se connecter
Open CaParleDev

Un an de Peef : Leçons, évolution et stratégie

nasser 10/10/2021 (08:52) GMT

Le 5 octobre 2020, je décidais de faire un side project dans le but d'apprendre de nouvelles choses en l'occurrence :

  • Le Progressive Web Apps (PWA)
  • L'Accelerated Mobile Page (AMP)
  • Le web component
  • Les modèles de classification
  • et le DevOps

J'avais alors mis en ligne une page web qui permettait de partager uniquement des liens. Mon plan était qu'à travers l'implémentation de cette page, je pouvais apprendre ces concepts. 

Aujourd'hui, Peef n'est plus la simple page web qu'elle était et je n'ai pas appris les sujets cités plus haut. Le site a fait un virage à 360 degrés et devient un lieu où les développeurs peuvent apprendre et acquérir de nouvelles connaissances. 

Dans cet article, je vous présente les leçons que j'ai tirées de cette première année d'aventure, quelques chiffres autour de l'évolution du site et la stratégie que je voudrais appliquer pour cette deuxième année qui commence.


Les erreurs que j'ai commises et les leçons que j'en ai tirées



1. Je n'étais pas focus sur un seul objectif


Je l'avoue: c'étais très utopique de ma part de vouloir apprendre 5 domaines distincts - Progressive Web Apps, Accelerated Mobile Page, web component, modèles de classification et DevOps - sur un seul projet.

Comment devrais-je m'organiser ? Quelles étaient les ressources que j'allais suivre pour apprendre ? Comment serais-je capable de savoir que j'ai compris un concept et que je peux l'implémenter dans mon site ? Je n'avais aucune réponse à ces interrogations, je naviguais à l'aveugle.

Aujourd'hui, je comprends que la meilleure façon d'apprendre un domaine ou une technologie c'est de faire un petit projet axé rien que sur cet élément qu’on veut apprendre. Il faut également être mieux organisé et se donner des deadlines. Par exemple, 1 mois pour faire un petit projet de Progressive Web App. À cet effet, il y'a sur GitHub un dépôt de Florin Pop qui regroupe des projets que chaque développeur peut réaliser pour appliquer les connaissances apprises dans un nouveau domaine.

2. J'ai agi avec émotion


Twitter est un piège lorsque vous ne savez pas contrôler vos émotions. Les likes, les retweets et les commentaires sont des bulshits qui peuvent vous faire atteindre la planète Mars à vol d'oiseau. Au départ, chaque fois que je partageais les nouvelles mises à jours du site, mon taux de dopamine augmentait à cause du petit oiseau bleu et je pensais que les gens étaient vraiment intéressés. En réalité ce sont tout simplement des curieux qui veulent découvrir à quoi ressemble le site. 

J'ai alors retenu qu'au lieu de poster tout le temps sur les réseaux sociaux, il faudrait plutôt le faire pour annoncer un changement important et se concentrer sur une seule niche et produire du contenu uniquement pour elle. Ensuite, mettre en place un bon SEO qui va permettre d'attirer des personnes vraiment intéressées.

3. Je disais ce que j'allais faire à l'avance

Je faisais du build in public, mais l'erreur que je commettais était de partager directement mes idées sur internet. Je me mettais alors une pression inutile en voulant coute que coute implémenter l'idée que j'ai partagée sur les RS et je ressentais un sentiment de culpabilité lorsque la fonctionnalité n'était pas implémentée. Le tout contribuant ansi à faire baisser ma motivation.

Cela m'a permis de comprendre qu'il faut bien mûrir ses idées avant de les réaliser et surtout ne partager ces idées que lorsqu'elles sont prêtes.

L’évolution de Peef en chiffres


Les chiffres ne sont pas très top, mais je pense qu’il est important de faire un point dessus.

En 1 an, le site a comptabilisé 1600 Utilisateurs parmi lesquels la majorité, soit 37% viennent du Cameroun, puis la France avec 10,9% des utilisateurs et l’Allemagne avec 5,3%. Dans l’ensemble, le site a fait 82,2% de nouveaux visiteurs et seulement 18,8% qui reviennent.




La plupart des utilisateurs découvrent le site via les réseaux sociaux et se connectent au site beaucoup plus entre 11h et 14h sur leur mobiles.


Sur les 15 articles qui ont été publiés durant cette période, 3 articles sortent du lot avec le plus grand nombre de visites à savoir :

  1. Le salaire des développeurs au Cameroun avec 199 visites et un temps moyen des visites de 3 min 26 sec
  2. Comprendre OWL, le nouveau framework JS d'Odoo avec 113 visites et un temps moyen des visites de 1 min 33 sec
  3. Ce que vous devez savoir sur le Bitcoin avant de l'utiliser ou l'accepter qui cumule 69 visites et un temps moyen des visites de 2 min 36 sec

La page de présentation des mentorats (ajoutée il y’a 5 mois) occupe la 20ème position avec 46 visites seulement et un temps moyen de 2 min 4 sec.


Les termes de recherche Google les plus utilisées sont liés à Odoo comme owl odoo, owl framework,etc…


En ce qui concerne les finances, j’ai déjà dépensé 238 450 FCFA sur ce site répartis sur l’hébergement, le design, le logo et l’audit du contenu.


Ma stratégie pour attirer les vrais utilisateurs et les fidéliser


L’évolution de Peef partagé avec vous plus haut m’a permis de comprendre que pour attirer les gens sur le site et leur faire rester longtemps, je dois avoir un contenu de bonne qualité. C’est même la raison pour laquelle j’avais demandé à Abdoulaye Loic de me faire un audit de contenu. Actuellement, vu la jeunesse du site, la seule valeur ajoutée que je peux apporter c’est la qualité du contenu et je vais continuer sur cette lancée: chaque semaine, publier un article qui apporte une solution aux problématiques que rencontrent les développeurs en général, et moi en particulier.

Le deuxième élément sur lequel je vais me concentrer c’est le mentorat à travers lequel je veux donner la possibilité aux développeurs d'acquérir de nouvelles connaissances en réalisant des projets. En effet, je trouve que les tutoriels ne sont pas adaptés à l'apprentissage par la pratique puisque dans la plupart des cas, en suivant un tutoriel, on fait plutôt du copier-coller. Je pense que les tutoriels sont plus adaptés pour nous faire comprendre des notions, nous dire comment fonctionnent certaines choses et comment on peut faire pour parvenir à un résultat. Je vois les tutoriels comme étant des cours théoriques. Grâce au mentorat, je vais mettre à la disposition des développeurs des sessions axées sur la réalisation des projets. En d’autres termes:
  • le mentor propose une session liée à un concept précis et donne une piste pour arriver à la solution
  • l’élève propose une solution et cré une Pull Request
  • le mentor fait le code review tout en communiquant avec l’élève

En résumé, cela fait déjà 1 an que je maintient Peef. Cette année m’a permit de tirer des leçons suite à certaines erreurs que j’ai commises. Néanmoins, le site évolue petit à petit malgré la faible adoption de ce dernier par les développeurs, peut être dû à une mauvaise communication de ma part. Malgré cela, je reste motivé et vais centrer cette 2ème année du site sur le mentorat tout en continuant de publier des articles de qualité.

Veuillez-vous connecter pour poster un commentaire